N°39 | Dire

Nicolas Mingasson
Pilotes de combat
Paris, Les Belles Lettres, 2018
Nicolas Mingasson, Pilotes de combat, Les Belles Lettres

Dans la continuitĂ© de 1 929 jours (2016), sa terrible et magnifique enquĂŞte sur le deuil de guerre, Nicolas Mingasson publie aux Belles Lettres Pilotes de combat, qui raconte les derniers jours de Matthieu Gaudin, chef de bord Gazelle mort dans le crash de son hĂ©licoptère en Afghanistan le 10 juin 2011. Se mettant dans la peau de Mathieu Fotius, qui Ă©tait alors aux commandes de l’appareil et qui Ă©tait engagĂ© en Ă©quipage avec le capitaine Gaudin, Nicolas Mingasson raconte sans aucun fard la rĂ©alitĂ© simple de l’arrivĂ©e et de la vie sur le théâtre d’opĂ©rations afghan. Nulle hĂ©roĂŻsation, nul embellissement scĂ©naristique, c’est bien de la rĂ©alitĂ© crue dont rend compte le rĂ©cit, et d’oĂą ressort peu Ă  peu l’incroyable force des relations humaines, du rapport de l’homme Ă  la mort, au deuil, Ă  l’espĂ©rance. Un livre simple, vrai, que l’on avale d’une traite, mais que l’on ne referme pas vraiment au fond de soi.


Antoine Mauduit | Philippe Franceschetti
Antoine LefĂ©bure | Conversations secrètes sous l’...